GRANDES INFRASTRUCTURES
AÉROPORT INTERNATIONAL – SATELLITE 10

Maître de l’ouvrage : Aéroport de Genève

Le site

    • Bâtiment des salles d’attente et d’embarquement
    • Tunnel de liaison vers JF3 et le satellite 20

Approche du bureau Energy Management

De manière générale, tous les systèmes définis tiennent compte des critères suivants :
    • l’entretien simple des installations
    • la longévité des équipements
    • le coût favorable quant aux énergies primaires
    • la flexibilité d’aménagement et de régulation
    • l’exécution par étapes
Chauffage : La sous-station de chauffage d’une puissance de 377 kW, située dans la centrale au sous-sol du bâtiment existant est raccordée par 2 conduites via un échangeur depuis la toiture du Bâtiment «Charters». Le réseau à distance de l’Aéroport est construit par trois tuyaux, le 3ème, avec des jeux de vannes, augmente surtout la sécurité d’exploitation (capacité env. 60%).
Rafraîchissement : La sous-station de froid d’une puissance de 212 kW, située dans la centrale au sous-sol du bâtiment existant est raccordée par 2 conduites, via un échangeur, en eau glacée glycolée depuis la production de froid, machine à condensation par air, située sur la toiture du bâtiment «Charters», sur le socle métallique existant prévu à cet effet. Ventilation: Les Salles d’attente sont équipées d’installations de ventilation mécanique à double flux avec chauffage, refroidissement et récupération d’énergie à haut rendement. Installations de ventilation simple flux pour des locaux annexes spécifiques.
Régulation : Régulation électropneumatique avec supervision et connexion via le bus de l’AIG pour l’ensemble des installations techniques du bâtiment: chauffage, ventilation, sanitaire. Comptage d’énergie thermique et électrique avec transmission à distance.